Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Oxydations Cellulaires

Plan du cours

Objectifs

I - La glycolyse (PAES)

1 - L’activation

2 - La glycolyse cytoplasmique

3 - La glycolyse anaérobie

4 - La glycogénolyse

5 - Métabolisme du pyruvate

6 - Le cycle de Krebs

II - La lipolyse (PAES)

7 - La β-oxydation

III - La régulation du métabolisme énergétique (PCEM2)

8 - Introduction

9 - Régulation des oxydations cellulaires

10 - Régulation de la glycolyse

11 - Activation de la lipolyse

12 - Adaptation du muscle à l’effort prolongé

13 - Thermogénèse

14 - Inhibition du métabolisme énergétique

15 - La cétogénèse


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie I - La glycolyse (PAES)
Chapitre 2 - La glycolyse cytoplasmique

 

2.7 - Phosphoglycérate mutase

 

Image OC_10_PICT.jpg
OC 10

  • La phosphoglycérate mutase transforme le 3-phosphoglycérate en 2-phosphoglycérate.
  • Son mécanisme d’action est caractéristique d’un groupe d’enzymes qu’on appelle les mutases (5.4.2.n).
  • Elle a pour coenzyme un acide 2,3-diphosphoglycérique, (en abrégé 2,3 DPG).
  • Le mécanisme est de type ping-pong : l’enzyme, phosphorylée au départ, transfère son phosphate sur le 3-phosphoglycérate qui devient 2,3 DPG et reste lié à l’enzyme.
  • Dans le deuxième temps, l’enzyme déphosphorylée réagit avec le 2,3 DPG pour récupérer son phosphate et libérer le 2-phosphoglycérate.
  • La réaction est presque isoénergétique et donc, réversible.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
2.1 - Phosphohexose isomérase
2.2 - PhosphoFructoKinase I (enzyme-clé)
2.3 - Aldolase
2.4 - Triose-Phosphate Isomérase
2.5 - Phosphoglycéraldéhyde déshydrogénase
2.6 - Phosphoglycérate kinase
2.7 - Phosphoglycérate mutase
2.8 - Enolase
2.9 - Pyruvate kinase
2.10 - Bilan de la glycolyse cytoplasmique (glucose) (I)
2.11 - Bilan de la glycolyse cytoplasmique (glucose) (II)