Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Oxydations Cellulaires

Plan du cours

Objectifs

I - La glycolyse (PAES)

1 - L’activation

2 - La glycolyse cytoplasmique

3 - La glycolyse anaérobie

4 - La glycogénolyse

5 - Métabolisme du pyruvate

6 - Le cycle de Krebs

II - La lipolyse (PAES)

7 - La β-oxydation

III - La régulation du métabolisme énergétique (PCEM2)

8 - Introduction

9 - Régulation des oxydations cellulaires

10 - Régulation de la glycolyse

11 - Activation de la lipolyse

12 - Adaptation du muscle à l’effort prolongé

13 - Thermogénèse

14 - Inhibition du métabolisme énergétique

15 - La cétogénèse


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie III - La régulation du métabolisme énergétique (PCEM2)
Chapitre 10 - Régulation de la glycolyse

 

10.4 - Rôle de l’Oxygène

 

Image OC_70_PICT.jpg
OC 70

  • Les différentes réactions ou voies métaboliques conduisant à la synthèse de liaisons riches en énergie (ATP), consomment des quantités variables d’Oxygène.
  • Le transfert direct de phosphate (créatine phospho kinase) ou la glycolyse anaérobie forment des liaisons riches en énergie sans recourir à l’Oxygène.
  • La glycolyse aérobie consomme en moyenne 1,48 litres d’Oxygène pour faire la synthèse d’une liaison riche en énergie (LRE), tandis que la lipolyse consomme encore plus d’Oxygène : 1,60 litres par LRE. La lipolyse est la voie du métabolisme énergétique dont le rendement est le plus élevé en liaisons riches en énergie par rapport au substrat qu’elle consomme, mais c’est aussi celle qui demande le débit d’Oxygène respiratoire le plus élevé donc le plus fort débit cardiaque.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
10.1 - Glycolyse anaérobie (bilan)
10.2 - PhosphoFructoKinase I (enzyme-clé)
10.3 - Régulation de la glycolyse anaérobie
10.4 - Rôle de l’Oxygène
10.5 - Effet Pasteur
10.6 - Régulation de la glycolyse aérobie
10.7 - Glycolyse aérobie (bilan)
10.8 - Activation de la glycolyse
10.9 - Régulation de la glycolyse aérobie