Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Métabolismes des molécules-signaux

Plan du cours

Objectifs

1 - Métabolisme des catécholamines

2 - Métabolisme des angiotensines

3 - Métabolisme des eicosanoïdes

4 - Métabolisme des corticostéroïdes (DCEM1)

5 - Métabolisme des gonadostéroïdes (DCEM1)

6 - Métabolisme des hormones thyroïdiennes

7 - Métabolisme de l’acétyl-choline


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 7 - Métabolisme de l’acétyl-choline

 

7.1 - Acétyl-Choline

 

Image MM_70_PICT.jpg
MM 70

  • L’acétyl-choline est le produit de la choline acétyl transférase des neurones cholinergiques.
  • Elle est sécrétée dans les espaces intersynaptiques comme neuro médiateur. Elle agit par l’intermédiaire de l’AMP cyclique ou du système Ca++-calmoduline (second messagers). Elle provoque une dépolarisation de la cellule nerveuse distale par ouverture de canaux ioniques laissant entrer le Na+ et sortir le K+.
  • Les récepteurs cholinergiques (dont l’acétyl-choline est le ligand) sont appelés récepteurs nicotiniques (activés également par la nicotine, alcaloïde du tabac). Ils sont présents dans le cerveau, la moelle épinière, les fibres nerveuses parasympathiques et dans la synapse entre le premier et le second neurone des fibres sympathiques. Ils agissent directement sur l’ouverture des canaux ioniques.
  • D’autres récepteurs cholinergiques, dits récepteurs muscariniques (activés par la muscarine, alcaloïde de Amanita muscarina, champignon vénéneux) agissent soit en inhibant l’adényl-cyclase par une protéine Gi, soit en activant la phospholipase C membranaire. On en rencontre dans le cerveau les glandes exocrines et les muscles lisses.
  • L’acétyl-choline est rapidement détruite par la cholinestérase dans la fente synaptique.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
7.1 - Acétyl-Choline
7.2 - Cholinestérases