médecine
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Métabolismes des molécules-signaux

Plan du cours

Objectifs

1 - Métabolisme des catécholamines

2 - Métabolisme des angiotensines

3 - Métabolisme des eicosanoïdes

4 - Métabolisme des corticostéroïdes (DCEM1)

5 - Métabolisme des gonadostéroïdes (DCEM1)

6 - Métabolisme des hormones thyroïdiennes

7 - Métabolisme de l’acétyl-choline


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 6 - Métabolisme des hormones thyroïdiennes

 

6.2 - Tri-iodothyronine (T3)

 

Image MM_61_PICT.jpg
MM 61

  • Dérivée de la tyrosine, la 3,5,3’ triiodothyronine ou T3 possède en plus un deuxième noyau aromatique et 3 atomes d’iode. Elle est synthétisée et sécrétée par la glande thyroïde.
  • Les hormones thyroïdiennes sont des découplants de la chaîne respiratoire mitochondriale, ce qui entraîne une activation des oxydations respiratoires, sans synthèse supplémentaire d’ATP, mais avec production accrue de chaleur.
  • Cette activation des oxydations cellulaires entraîne l’activation des voies métaboliques énergétiques : glycolyse et lipolyse.
  • Les hormones thyroïdiennes sont aussi des facteurs activateurs de la transcription de certains gènes : par exemple la transcription du gène de la glycérophosphate déshydrogénase des mitochondries, enzyme propre à la navette du glycérophosphate, est induite par les hormones thyroïdiennes.
  • La T3 est reconnue par un récepteur nucléaire spécifique. Elle est produite à partir de la T4 (3,5,3’,5’ tétraiodothyronine) par une 5’désiodase périphérique.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
6.1 - Thyroxine (T4)
6.2 - Tri-iodothyronine (T3)
6.3 - Désiodases
6.4 - Métabolisme des hormones thyroïdiennes
6.5 - Métabolisme de l’iode