Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Molécules informationnelles

Plan du cours

Objectifs

I - Les voies de transduction

1 - Définitions

2 - Voies des nucléotides cycliques

3 - Voie des diglycérides, de l’inositol-P3 et du calcium

4 - Voies du récepteur de l’insuline

5 - Voies des récepteurs nucléaires

6 - Stimulines, libérines, neurotransmetteurs

II - Autres molécules informationnelles

7 - Les immunoglobulines

8 - Facteurs de croissance

9 - Les bactéries et les virus


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Autres molécules informationnelles
Chapitre 8 - Facteurs de croissance

 

8.17 - Protéine ras

 

Image MI_91_PICT.jpg
MI 91

  • La protéine ras est l’expression du c-oncogène ras.
  • C’est une petite protéine G, à une seule chaîne de 150 acides aminés pour une masse de 21 kDa.
  • Pour être active ras doit être ancrée à la face interne de la membrane plasmique. Cette fixation se fait par l’adjonction post-traductionnelle d’un radical farnésyl (voir les intermédiaires de la biosynthèse du cholestérol).
  • La protéine ras hydrolyse le GTP en GDP pour transmettre le signal des récepteurs à tyrosine kinase vers la cascade des MAP kinases.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
8.1 - Cycline
8.2 - Cycle cellulaire
8.3 - Molécules d’adhésion
8.4 - Facteurs de croissance
8.5 - PréproEGF → EGF
8.6 - Insulin-like Growth Factor
8.7 - Récepteurs tyrosine kinases
8.8 - Activation par les Diglycérides et le Calcium (II)
8.9 - Cytokine
8.10 - Cytokines (I)
8.11 - Erythropoïétine
8.12 - Cytokines (II)
8.13 - Interleukine-Iβ
8.14 - Cytokines (III)
8.15 - Tumor Necrosis Factor α
8.16 - Oncogènes
8.17 - Protéine ras
8.18 - Antioncogènes = gènes suppresseurs de tumeurs
8.19 - Perte d’allèle
8.20 - Transposition bcr/abl