Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Molécules informationnelles

Plan du cours

Objectifs

I - Les voies de transduction

1 - Définitions

2 - Voies des nucléotides cycliques

3 - Voie des diglycérides, de l’inositol-P3 et du calcium

4 - Voies du récepteur de l’insuline

5 - Voies des récepteurs nucléaires

6 - Stimulines, libérines, neurotransmetteurs

II - Autres molécules informationnelles

7 - Les immunoglobulines

8 - Facteurs de croissance

9 - Les bactéries et les virus


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie I - Les voies de transduction
Chapitre 4 - Voies du récepteur de l’insuline

 

4.4 - Domaine Y-kinase

 

Image MI_52_PICT.jpg
MI 52

  • Les récepteurs à activité de protéine tyrosine kinases (Y-kinases) ont, après le domaine transmembranaire, un domaine cytoplasmique responsable de cette activité.
  • Dans ce domaine on retrouve un site de liaison de l’ATP, coenzyme donneur de phosphate et un site de liaison du substrat, protéine dont une tyrosine va être phosphorylée sur la fonction phénol. Les récepteurs à activité Y-kinase sont des dimères et chaque protomère est capable de phosphoryler une tyrosine à l’extrémité COOH-terminale de l’autre protomère (auto- phosphorylation).
  • En l’absence de ligand, le récepteur retourne à l’état de monomère (déphosphorylé par une protéine-tyrosine-phosphatase), l’autophosphorylation n’est donc plus possible. La refixation du ligand réunit deux protomères du récepteur et déclenche la réaction d’autophosphorylation des deux protomères et la phosphorylation des substrats.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
4.1 - Insuline
4.2 - Récepteur de l’Insuline
4.3 - PI3 kinase
4.4 - Domaine Y-kinase
4.5 - Activation des MAP-kinases