médecine
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Molécules informationnelles

Plan du cours

Objectifs

I - Les voies de transduction

1 - Définitions

2 - Voies des nucléotides cycliques

3 - Voie des diglycérides, de l’inositol-P3 et du calcium

4 - Voies du récepteur de l’insuline

5 - Voies des récepteurs nucléaires

6 - Stimulines, libérines, neurotransmetteurs

II - Autres molécules informationnelles

7 - Les immunoglobulines

8 - Facteurs de croissance

9 - Les bactéries et les virus


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie I - Les voies de transduction
Chapitre 3 - Voie des diglycérides, de l’inositol-P3 et du calcium

 

3.11 - Récepteur ryanodine

 

Image MI_45_PICT.jpg
MI 45

  • Dans les cellules musculaires et dans les cellules du pancréas exocrine, il existe des canaux calciques indépendants de l’IP3 et qui sont inhibés spécifiquement par un alcaloïde végétal, la ryanodine, d’où leur nom de récepteurs-ryanodine.
  • Ces récepteurs répondent à un second messager propre à ces tissus : l’ADP-ribose cyclique.
  • L’ADP-ribose cyclique est produit par hydrolyse du NAD+ en ADP-ribose cyclique et nicotinamide. l’enzyme responsable de cette hydrolyse, l’ADP-ribosyl cyclase est sous la dépendance du taux de Ca++ intracellulaire ou de récepteurs membranaires propres. Lorsque le taux de Ca++ est très abaissé, l’ADP-ribosyl cyclase produit ce second messager pour ouvrir les canaux ryanodine.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
3.1 - Cholécystokinine-Pancréozymine (CCK-PZ)
3.2 - Angiotensine II
3.3 - Gastrine
3.4 - Histamine
3.5 - Activation par les Diglycérides et le Calcium (I)
3.6 - Phospholipases
3.7 - Phosphatidyl inositol diphosphate = PIP2
3.8 - Diglycéride
3.9 - Inositol triphosphate
3.10 - Régulation du Calcium intracellulaire
3.11 - Récepteur ryanodine
3.12 - Canal Calcium
3.13 - Calmoduline (+ Calcium)
3.14 - Pompes à Calcium
3.15 - Cycle des phosphoinositides