médecine
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Molécules informationnelles

Plan du cours

Objectifs

I - Les voies de transduction

1 - Définitions

2 - Voies des nucléotides cycliques

3 - Voie des diglycérides, de l’inositol-P3 et du calcium

4 - Voies du récepteur de l’insuline

5 - Voies des récepteurs nucléaires

6 - Stimulines, libérines, neurotransmetteurs

II - Autres molécules informationnelles

7 - Les immunoglobulines

8 - Facteurs de croissance

9 - Les bactéries et les virus


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie I - Les voies de transduction
Chapitre 3 - Voie des diglycérides, de l’inositol-P3 et du calcium

 

3.10 - Régulation du Calcium intracellulaire

 

Image MI_44_PICT.jpg
MI 44

  • Le signal Calcium est lié à la concentration cytoplasmique de l’ion Calcium. A l’extérieur de la cellule le Calcium est à une concentration relativement élevée : 2,5 mmol.L-1 dont un tiers environ est lié à des protéines (sérumalbumine). La concentration est aussi élevée dans les citernes du reticulum endoplasmique et les autres organites, où le Calcium est lié à diverses protéines : calséquestrine, calréticuline, endoplasmine.Dans le cytoplasme au contraire la concentration de l’ion Ca++ est abaissée jusqu’à 0,15 μmol.L-1, mais elle peut s’élever rapidement (10 μmol.L-1) ce qui constitue le signal Calcium.
  • La transduction du signal des hormones se fait par des récepteurs dont l’effet sur des phospholipases membranaires (effecteurs) aboutit à la production de l’inositol 1,4,5,-triphosphate (IP3), second messager. L’IP3 à son tour est lié par un récepteur de la membrane du reticulum qui fait fonction de canal Ca++ à travers cette cette membrane, libérant les réserves de Calcium des citernes vers le cytoplasme. Il en est de même des canaux calciques de la membrane plasmique qui s’ouvrent pour laisser entrer le Calcium dans la cellule.
  • L’extinction du signal Calcium est très rapide par suite de l’activité permanente de pompes à Ca++ qui grâce à l’énergie de l’ATP enferment à nouveau les ions Ca++ dans le reticulum ou l’échangent avec des ions Na+ pour le faire sortir de la cellule.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
3.1 - Cholécystokinine-Pancréozymine (CCK-PZ)
3.2 - Angiotensine II
3.3 - Gastrine
3.4 - Histamine
3.5 - Activation par les Diglycérides et le Calcium (I)
3.6 - Phospholipases
3.7 - Phosphatidyl inositol diphosphate = PIP2
3.8 - Diglycéride
3.9 - Inositol triphosphate
3.10 - Régulation du Calcium intracellulaire
3.11 - Récepteur ryanodine
3.12 - Canal Calcium
3.13 - Calmoduline (+ Calcium)
3.14 - Pompes à Calcium
3.15 - Cycle des phosphoinositides