Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Molécules informationnelles

Plan du cours

Objectifs

I - Les voies de transduction

1 - Définitions

2 - Voies des nucléotides cycliques

3 - Voie des diglycérides, de l’inositol-P3 et du calcium

4 - Voies du récepteur de l’insuline

5 - Voies des récepteurs nucléaires

6 - Stimulines, libérines, neurotransmetteurs

II - Autres molécules informationnelles

7 - Les immunoglobulines

8 - Facteurs de croissance

9 - Les bactéries et les virus


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie I - Les voies de transduction
Chapitre 2 - Voies des nucléotides cycliques

 

2.10 - Substrats de la PKG

 

Image MI_36_PICT.jpg
MI 36

  • La protéine kinase G (PKG) phosphoryle des protéines sur un site dont la structure est proche de celle des protéines substrats de la PKA.
  • Dans les cellules musculaires lisses, la PKG phosphoryle des pompes à Ca++, qui s’en trouvent activées et contribuent à la sécrétion active du Ca++ hors de la cellule. Or le Ca++, lié à la troponine, est un facteur essentiel de la contraction. L’élimination du Ca++ entraîne donc un relachement des muscles lisses (vasodilatation, hypotension artérielle)
  • Dans les cellules de la rétine, la PKG phosphoryle et ouvre un canal Na+ qui dépolarise la membrane. Le catabolisme du GMPc par une phosphodiestérase spécifique entraîne la fermeture de ces canaux et la formation de l’influx nerveux.
  • Dans les corps caverneux, l’oxyde nitrique active une guanylate cyclase, qui produit du GMPc. En présence de ce second messager la PKG provoque le relachement des muscles lisses de la paroi des vaisseaux ce qui aboutit à l’afflux du sang dans le pénis.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
2.1 - Adrénaline (épinephrine)
2.2 - Glucagon
2.3 - Peptide natriurétique
2.4 - AMP cyclique
2.5 - Activation des Protéines kinases A
2.6 - Substrats de la PKA
2.7 - GMP cyclique
2.8 - Activation de la protéine kinase G
2.9 - Métabolisme du NO
2.10 - Substrats de la PKG
2.11 - Phosphodiestérase