Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Lipides et lipoprotéines

Plan du cours

Objectifs

I - Métabolisme du cholestérol et de ses dérivés

1 - Structure du cholestérol

2 - Synthèse du cholestérol

3 - Autres stérols

4 - Métabolismes des stéroïdes

II - Synthèse des lipides

5 - Définitions

6 - Métabolisme des lipides

III - Métabolisme des lipoprotéines

7 - Nomenclatures

8 - Métabolisme des lipoprotéines plasmatiques


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie III - Métabolisme des lipoprotéines
Chapitre 8 - Métabolisme des lipoprotéines plasmatiques

 

8.8 - Métabolisme des chylomicrons

 

Image LL_71_PICT.jpg
LL 71

  • Les apoC-II incluses dans la couche périphérique des chylomicrons permettent leur reconnaissance et leur dégradation plasmatique très rapide par les lipoprotéine lipases (LPL). Ces enzymes sont synthétisées par les tissus adipeux et musculaire et après leur sécrétion restent fixées aux cellules endothéliales, flottant librement dans la lumière des capillaires irrigant ces tissus. Les acides gras libérés lors de l’hydrolyse des triglycérides pénètrent dans les tissus sous-jacents : les cellules musculaires les utilisent comme substrats énergétiques et les cellules adipeuses les réestérifient sous forme de triglycérides de réserve.
  • L’hydrolyse des triglycérides des chylomicrons, crée une déplétion du volume central induisant des déformations. Des replis de la couche périphérique se forment par accollement de zones adjacentes et se détachent dans la circulation sous la forme de disques formés de phospholipides, cholestérol et apolipoprotéines de petite masse (apoC, apoA principalement) constituants des HDL naissantes discoïdales ou pré-β-HDL.
  • Les édifices résiduels enrichis en apoB48 et E sont reformés autour des esters de cholestérol et des molécules restantes de triglycérides. Ces « remnants » de chylomicrons de diamètre très réduit (400 à 600 Å) sont encore appelés β-VLDL intestinales (de densité VLDL, mais de mobilité électrophorétique β) et sont dégradés par le foie qui les captent grâce à des récepteurs reconnaissant les apoE.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
8.1 - Lipoprotéine lipase
8.2 - Triglycéride lipase hépatique
8.3 - Lécithine Cholestérol Acyl Transférase = LCAT
8.4 - Acyl-CoA Cholestérol Acyl Transférase = ACAT
8.5 - Récepteur des LDL
8.6 - Récepteur éboueur
8.7 - Absorption des lipides
8.8 - Métabolisme des chylomicrons
8.9 - Transformation plasmatique des VLDL en LDL
8.10 - Métabolisme des HDL (I)
8.11 - Métabolisme des HDL (II)