Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Enzymologie élémentaire

Plan du cours

Objectifs

I - Les enzymes

1 - Définitions

2 - La réaction enzymatique

II - Cinétique

3 - Effet de la concentration d’enzyme

4 - Effet de la concentration de substrat

5 - Effet de la concentration des effecteurs

6 - Effets allostériques

7 - Cinétique à deux substrats

III - Effet des constantes physiques

8 - Effet du pH

9 - Effet de la température


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Cinétique
Chapitre 6 - Effets allostériques

 

6.3 - Symétrie

 

Image EE_41_PICT.jpg
EE 41

  • Le comportement des enzymes que nous avons vues jusque là, lorsque la concentration du substrat change, répond à l’équation de Michaelis : ce sont des enzymes à cinétique michaelienne.
  • D’autres enzymes de structure plus complexe ont une affinité vis à vis du substrat qui n’est pas une constante ou bien voient leur vitesse maximum changer en fonction de la concentration des effecteurs : ce sont les enzymes à cinétique allostérique.
  • Ces enzymes ont toujours une structure quaternaire composée de plusieurs chaînes d’acides aminés, formant des sous-unités ou protomères presque identiques entre elles. La protéine est donc un oligomère de 2 ou 4 sous-unités par exemple. Les protomères sont arrangés dans l’espace de façon que chacun d’entre eux ait les mêmes liaisons avec les autres. Un tel arrangement est dit symétrique. C’est le cas des deux protomères d’une paire ou des quatre protomères placés aux 4 sommets d’un tétraèdre.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
6.1 - Sous-unité (d’une protéine)
6.2 - Protomère
6.3 - Symétrie
6.4 - Sites de liaison
6.5 - Conformations
6.6 - Etats de transition
6.7 - Effets sur la réaction enzymatique
6.8 - Conservation de la symétrie
6.9 - Allostérie
6.10 - Modèle symétrique
6.11 - Modéle non symétrique
6.12 - Diagramme de Hill
6.13 - Exemple d’allostérie : myoglobine ; hémoglobine
6.14 - Exemple d’allostérie : l’hexokinase
6.15 - Exemple d’allostérie : la phosphofructokinase
6.16 - Effet de l’ATP sur la PFK
6.17 - Exemple d’allostérie : la glycogène phosphorylase
6.18 - Effet de l’AMP sur la glycogène phosphorylase
6.19 - Voie métabolique
6.20 - Voie métabolique
6.21 - Carrefour métabolique
6.22 - Enzyme-clé