Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Enzymologie élémentaire

Plan du cours

Objectifs

I - Les enzymes

1 - Définitions

2 - La réaction enzymatique

II - Cinétique

3 - Effet de la concentration d’enzyme

4 - Effet de la concentration de substrat

5 - Effet de la concentration des effecteurs

6 - Effets allostériques

7 - Cinétique à deux substrats

III - Effet des constantes physiques

8 - Effet du pH

9 - Effet de la température


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Cinétique
Chapitre 4 - Effet de la concentration de substrat

 

4.13 - Constante de Michaelis

 

Image EE_23_PICT.jpg
EE 23

  • Durant la phase stationnaire, la concentration du complexe enzyme-substrat est constante. Donc la vitesse de formation de ce complexe E S doit être égale à celle de dissociation de ce même complexe. D’après la ligne 3, il n’y a qu’une réaction de formation du complexe E S dont la vitesse est v1 = k1 [E] [S].
  • Il y a au contraire 2 réactions diminuant la concentration du complexe E S : l’une est la dissociation dont la vitesse est v-1 = k-1 [E S], l’autre est la transformation enzymatique proprement dite dont la vitesse est v2 = k2 [E S].
  • Mettons E S en facteur dans le second membre.
  • D’après l’équation de la conservation de l’enzyme (ligne 9), on peut remplacer dans le premier membre la concentration de l’enzyme libre par la différence entre la concentration de l’enzyme totale et celle du complexe E S.
  • Ce qui donne la ligne 11, dont nous pouvons diviser les deux membres par k1 ou par la concentration d’E S pour aboutir à une expression qu’on appelle constante de Michaelis ou Km et qui est proche de la constante de dissociation du complexe E S.
  • Cette constante Km est inversement proportionnelle à l’affinité de l’enzyme pour le substrat.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
4.1 - Concentration du substrat
4.2 - Cinétique michaélienne
4.3 - Vitesse maximum
4.4 - Constante de Michaelis
4.5 - Exemple de Km : la lactate déshydrogénase
4.6 - Constantes de la réaction
4.7 - Exemple de constantes : la fumarase
4.8 - Exemple de constantes : l’aspartate aminotransférase = ASAT
4.9 - Exemple de constantes : la créatine phosphokinase
4.10 - Phase stationnaire
4.11 - Equation de la vitesse
4.12 - Equation de la conservation de l’enzyme
4.13 - Constante de Michaelis
4.14 - Exemple de Km : la glycérophosphate déshydrogénase
4.15 - Exemple de Km : l’anhydrase carbonique
4.16 - Exemple de Km : l’isocitrate déshydrogénase
4.17 - Calculs
4.18 - Calculs
4.19 - Equation de Michaelis & Menten
4.20 - Hyperbole de Michaelis-Menten
4.21 - Calculs
4.22 - Diagramme de Lineweaver et Burk