Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Digestion - Détoxification

Plan du cours

Objectifs

I - Aliments indispensables

1 - Définitions

2 - Acides aminés indispensables

3 - Acides gras indispensables

4 - Vitamines et coenzymes

II - Digestion

5 - Définitions

6 - La salive

7 - Le suc gastrique

8 - La bile

9 - Le suc pancréatique

10 - Enzymes intestinales

11 - Hormones digestives

III - Détoxification

12 - Définitions

13 - Réactions de phase I

14 - Réactions de phase II

15 - Métabolisme de l’alcool


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Digestion
Chapitre 7 - Le suc gastrique

 

7.1 - Suc gastrique : composition

 

Image DG_35_PICT.jpg
DG 35

  • Le suc gastrique est sécrété par les glandes de la paroi gastrique. Sa sécrétion et sa composition sont variables dans les 24 heures : faible débit et faible acidité libre (H+) loin des repas, fort débit et pH 1,0 lors de la digestion.
  • L’acide chlorhydrique libre est sécrété par les cellules bordantes grâce à une ATPase H+/K+ dépendante qui permet l’échange des cations et la sécrétion des protons vers la lumière gastrique.
  • La pepsine est sécrétée sous forme de pepsinogène par les cellules principales des glandes de l’antre et du fundus. Elle est activée par hydrolyse d’un propeptide par l’HCl et par autocatalyse.
  • La rennine et la lipokinase sont des enzymes permettant la digestion du lait chez le nourrisson. Sous le nom de présure (extraite de la caillette du veau) la rennine est utilisée pour fabriquer les fromages.
  • Le facteur intrinsèque est un polypeptide sécrété par les cellules principales qui complexe les vitamines B12 au cours de la digestion et leur permet d’être reconnues et absorbées par un récepteur spécifique de l’iléon.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
7.1 - Suc gastrique : composition
7.2 - Mucine
7.3 - Gradient d’acide
7.4 - Pepsine
7.5 - ATPase H+/K+
7.6 - Chymosine (rennine)