Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Digestion - Détoxification

Plan du cours

Objectifs

I - Aliments indispensables

1 - Définitions

2 - Acides aminés indispensables

3 - Acides gras indispensables

4 - Vitamines et coenzymes

II - Digestion

5 - Définitions

6 - La salive

7 - Le suc gastrique

8 - La bile

9 - Le suc pancréatique

10 - Enzymes intestinales

11 - Hormones digestives

III - Détoxification

12 - Définitions

13 - Réactions de phase I

14 - Réactions de phase II

15 - Métabolisme de l’alcool


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Digestion
Chapitre 7 - Le suc gastrique

 

7.4 - Pepsine

 

Image DG_38_PICT.jpg
DG 38

  • La pepsine est une endoprotéase qui hydrolyse les liaisons peptidiques dans lesquelles un acide aminé aromatique (Tyr, Trp, Phe) engage sa fonction amine.
  • La pepsine est une enzyme du suc gastrique. Elle est synthétisée sous forme de pepsinogène (proenzyme inactive) puis stockée dans les vésicules enzymatiques des cellules principales, d’où elle est excrétée au moment de la digestion. L’activation du pepsinogène en pepsine est le résultat d’une hydrolyse acide dans le milieu acide de l’estomac. Le pepsinogène (poids mol. 43000) perd alors plusieurs fragments dont un de 29 acides aminés (inhibiteur de la pepsine) dont l’hydrolyse provoque l’activation de la pepsine. Le pH optimum d’action de la pepsine se situe entre 1,8 et 4,4 et elle est inactivée par les bicarbonates alcalins du suc pancréatique.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
7.1 - Suc gastrique : composition
7.2 - Mucine
7.3 - Gradient d’acide
7.4 - Pepsine
7.5 - ATPase H+/K+
7.6 - Chymosine (rennine)