Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Digestion - Détoxification

Plan du cours

Objectifs

I - Aliments indispensables

1 - Définitions

2 - Acides aminés indispensables

3 - Acides gras indispensables

4 - Vitamines et coenzymes

II - Digestion

5 - Définitions

6 - La salive

7 - Le suc gastrique

8 - La bile

9 - Le suc pancréatique

10 - Enzymes intestinales

11 - Hormones digestives

III - Détoxification

12 - Définitions

13 - Réactions de phase I

14 - Réactions de phase II

15 - Métabolisme de l’alcool


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie I - Aliments indispensables
Chapitre 2 - Acides aminés indispensables

 

2.3 - Acide aminé limitant : exemple du maïs

 

Image DG_11_1_PICT.jpg
DG 11/1

  • La ration alimentaire doit apporter assez de chacun des acides aminés indispensables pour couvrir les besoins de l’organisme.
  • Lorsque la composition d’un aliment en acides aminés (en grammes pour 100 g) ne suffit pas à couvrir les besoins de synthèse des protéines, la ration doit être augmentée assez pour atteindre l’apport minimum de protéine permettant de couvrir le besoin de tous les acides aminés essentiels.
  • Une alimentation entièrement végétale (ici du maïs) n’apporte pas les acides aminés en quantités adéquates : les quantités de tous les acides aminés essentiels sont insuffisantes à l’exception de la leucine, de la phénylalanine et de la tyrosine. La ration protéique doit être multipliée par 3 environ pour couvrir le besoin en lysine qui est le plus rare parmi les acides aminés essentiels des protéines du maïs (acide aminé limitant).

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
2.1 - Acides aminés indispensables : définition
2.2 - Acide aminé limitant : exemple des haricots verts
2.3 - Acide aminé limitant : exemple du maïs
2.4 - Acide aminé limitant : exemple des cacahuètes
2.5 - Acide aminé limitant : exemple du poisson
2.6 - Acide aminé limitant : exemple du lait de vache