Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Digestion - Détoxification

Plan du cours

Objectifs

I - Aliments indispensables

1 - Définitions

2 - Acides aminés indispensables

3 - Acides gras indispensables

4 - Vitamines et coenzymes

II - Digestion

5 - Définitions

6 - La salive

7 - Le suc gastrique

8 - La bile

9 - Le suc pancréatique

10 - Enzymes intestinales

11 - Hormones digestives

III - Détoxification

12 - Définitions

13 - Réactions de phase I

14 - Réactions de phase II

15 - Métabolisme de l’alcool


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie III - Détoxification
Chapitre 14 - Réactions de phase II

 

14.2 - Glucuronoconjugaison

 

Image DG_91_PICT.jpg
DG 91

  • La conjugaison des xénobiotiques avec l’acide β-glucuronique est la plus fréquente des réactions de la phase II. L’acide β-glucuronique est un dérivé du glucose (voie du glucuronate, dans le tome Réserves énergétiques).
  • La glucuronoconjugaison intervient dans le métabolisme de la bilirubine (UDP-glucuronosyl transférases). La bilirubine libre, insoluble, doit être transportée dans le plasma par la sérumalbumine. Une fois conjuguée par le glucuronate elle devient soluble et peut être éliminée par les reins.
  • Le paracétamol est éliminé en majorité sous la forme d’un glucuronoconjugué.
  • La morphine est partiellement glucuronoconjuguée en 6. Cette conjuguaison ne la rend pas inactive, mais facilite son élimination urinaire et empêche son passage à travers la barrière hématoméningée.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
14.1 - Détoxification : phase II
14.2 - Glucuronoconjugaison
14.3 - Sulfoconjugaison
14.4 - Méthylation
14.5 - Acétylation
14.6 - Glycoconjugaison
14.7 - Esters de la carnitine
14.8 - Glutamoconjugaison
14.9 - Conjugaison au glutathion