médecine
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Digestion - Détoxification

Plan du cours

Objectifs

I - Aliments indispensables

1 - Définitions

2 - Acides aminés indispensables

3 - Acides gras indispensables

4 - Vitamines et coenzymes

II - Digestion

5 - Définitions

6 - La salive

7 - Le suc gastrique

8 - La bile

9 - Le suc pancréatique

10 - Enzymes intestinales

11 - Hormones digestives

III - Détoxification

12 - Définitions

13 - Réactions de phase I

14 - Réactions de phase II

15 - Métabolisme de l’alcool


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie I - Aliments indispensables
Chapitre 1 - Définitions

 

1.8 - Acide ascorbique = vitamine C

 

Image DG_08_PICT.jpg
DG 08

  • L’acide ascorbique est un dérivé des oses qui présente sur ses carbones 2 et 3 une fonction éne-diol qui peut être oxydée en dicétone ce qui donne l’acide déhydroascorbique.
  • Ascorbate et déhydroascorbate forment un couple d’oxydoréduction dont le potentiel standard est de + 200 mv. L’ascorbate est un coenzyme transporteur d’hydrogène.
  • L’acide ascorbique est un cofacteur indispensable de plusieurs oxydoréductases du métabolisme des acides aminés.
  • Chez l’Homme et plusieurs espèces animales (anthropoïdes, cobaye, criquet), un des gènes de la voie métabolique qui permet la synthèse de l’acide ascorbique à partir du glucose n’est pas exprimé par le patrimoine génétique : il s’en suit que la synthèse de ce coenzyme est devenue impossible. L’acide ascorbique est donc pour nous un aliment indispensable : la vitamine C.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
1.1 - Aliment
1.2 - Nutriment
1.3 - Essentiel
1.4 - Indispensable
1.5 - Oligoélément
1.6 - Oligoéléments (besoins)
1.7 - Glucides indispensables
1.8 - Acide ascorbique = vitamine C