Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Composés azotés


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Cynuréninase

 

 

Image CN_93_2_PICT.jpg
CN 93/2

  • La cynuréninase hydrolyse enfin le noyau de la chaîne latérale produisant l’alanine, acide aminé glucoformateur et l’anthranilate. La cynurénine agit également sur la 3-hydroxycynurénine.
  • L’anthranilate a été reconnu identique à la vitamine L1, facteur alimentaire qui serait indispensable à la lactation.
  • La cynurénine ou l’anthranilate peuvent être oxydés sur le carbone 3 en 3-hydroxyanthranilate, précurseur du quinolate puis du nicotinate et de la vitamine PP, constituant essentiel des coenzymes NAD et NADP. La synthèse de nicotinamide à partir du tryptophane n’est toutefois pas suffisante pour couvrir les besoins, d’où le caractère indispensable de la vitamine PP dans l’alimentation.
  • L’anthranilate peut aussi être catabolisé par oxydation, saturation et transamination pour faire du glutaryl-CoA précurseur de l’acétyl-CoA, potentiellement cétogène.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable