Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Composés azotés


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Phénylalanine-histidine transaminase

 

 

Image CN_90_1_PICT.jpg
CN 90/1

  • La transamination de la phénylalanine est une réaction d’une aminotransférase spécifique, qui catalyse le transfert de la fonction amine de la phénylalanine (ou de l’histidine) vers l’α-cétoglutarate qu’elle transforme en glutamate, tandis que la phénylalanine donne un phényl-pyruvate.
  • L’enzyme a pour coenzyme le phosphate de pyridoxal.
  • Le phényl pyruvate et ses dérivés sont des inhibiteurs des enzymes de la glycolyse dans les cellules du système nerveux central.
  • Il donne avec le chlorure ferrique une réaction permettant le diagnostic de l’oligophrénie phénylpyruvique ou phénylcétonurie (test de Guthrie).
  • Le phényl-pyruvate peut aussi être métabolisé, selon les circonstances soit par une décarboxylation oxydative (voir CN 90/2), soit par réduction (voir CN 90/3).

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable