Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Composés azotés


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Dihydrobioptérine

 

 

Image CN_89_1_PICT.jpg
CN 89/1

  • Les bioptérines sont des coenzymes transporteurs d’hydrogène. Dans notre organisme le noyau ptéridine est d’abord réduit sur les carbone 7 et azote 8 pour donner la dihydrobioptérine (H2BPt). Celle-ci peut alors servir de transporteur d’hydrogène en recevant deux autres atomes d’hydrogène sur les azote 5 et carbone 6. Le couple d’oxydo-réduction tétrahydrobioptérine / dihydrobioptérine (H4BPt/H2BPt) sert de coenzyme réducteur dans quelques voies métaboliques. Le NADPH peut réduire la dihydrobioptérine en tétrahydrobioptérine.
  • La dihydrobioptérine est synthétisée à partir de la guanosine (GTP) dans le foie et dans le rein.
  • La tétrahydrobioptérine est le coenzyme de certaines monooxygénases (1.14.16.n) comme la phénylalanine 4-hydroxylase, de la tyrosine 3-hydroxylase et de la tryptophane 5-hydroxylase, trois enzymes importantes du métabolisme des molécules-signaux.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable