Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Composés azotés


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


βOH-isobutyrate déshydrogénase

 

 

Image CN_85_7_PICT.jpg
CN 85/7

  • Dans le cas de la valine toujours, le β-hydroxy-isobutyryl-CoA est libéré du coenzyme A puis commence sa dernière déshydrogénation pour donner un semialdéhyde méthylmalonique.
  • L’oxydation de cet aldéhyde fournit l’acide méthylmalonique, qui après isomérisation interne se transforme en acide succinique intermédiaire du cycle de Krebs (dans l’effort musculaire, mais aussi de la gluconéogénèse dans le foie à jeun).
  • La valine est donc un acide aminé glucoformateur.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable