médecine
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Composés azotés


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Isovaléryl-CoA déshydrogénase

 

 

Image CN_85_2_PICT.jpg
CN 85/2

  • Dans le cas de la leucine, la décarboxylation oxydative aboutit à l’isovaléryl-CoA.
  • Comme dans la β-oxydation, une flavoprotéine va oxyder les carbones α et β en créant une liaison éthylénique.
  • Les hydrogènes sont transférés d’abord sur la flavine de l’ETF (electron transfer protein), puis celle-ci enfin les transmet au coenzyme Q grâce à une ETF déshydrogénase.
  • Les hydrogènes portés par le CoQH2 vont à la chaîne respiratoire du muscle. Le β-méthyl crotonyl-CoA sera ensuite carboxylé (voir CN 85/4).

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable