Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Composés azotés


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Ornithine décarboxylase

 

 

Image CN_76_1_PICT.jpg
CN 76/1

  • Les amines qui participent à la protection des ADN : spermine et spermidine sont synthétisées à partir des acides aminés ornithine et méthionine.
  • La voie commence par une décarboxylation de l’ornithine conduisant à la putrescine. L’enzyme fonctionne avec un phosphate de pyridoxal comme coenzyme lié. Un bicarbonate est libéré.
  • Parallèlement, une autre décarboxylase : adénosyl-méthionine décarboxylase (voir CN 76/2) transforme la S-adénosyl-méthionine en S-adénosyl- méthioninamine.
  • Puis successivement, deux synthases vont transférer le radical propylamine de la S-adénosyl-méthioninamine sur la putrescine en donnant successivement la spermidine (voir CN 76/3) puis la spermine (voir CN 76/4).

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable