médecine
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Composés azotés

Plan du cours

Objectifs

I - Le métabolisme de l’azote

1 - Métabolisme général des acides aminés

2 - Uréogénèse

3 - Métabolisme des bases puriques

4 - Métabolisme des bases pyrimidiques

II - Les métabolismes propres des acides aminés

5 - Le métabolisme des radicaux monocarbonés

6 - Le métabolisme des acides aminés glucoformateurs

7 - Le métabolisme des acides aminés soufrés

8 - Le métabolisme des acides aminés branchés et de la lysine

9 - Le métabolisme des acides aminés aromatiques

III - Les autres molécules azotées

10 - Métabolisme des porphyrines

11 - Métabolisme de la créatine


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Les métabolismes propres des acides aminés
Chapitre 6 - Le métabolisme des acides aminés glucoformateurs (Ala, Ser, Thr, Asp, Asn, Glu, Gln, Pro, Orn, Arg, His)

 

6.12 - N-Acétyl glutamate synthétase

 

Image CN_75_PICT.jpg
CN 75

  • Le N-acétyl glutamate est le premier intermédiaire de la voie de synthèse de l’ornithine et par conséquent de l’arginine, synthèse qui accompagne obligatoirement toute induction ou activation du cycle de l’uréogénèse.
  • Au cours de cette synthèse l’acétyl-Glu sera d’abord activé par une kinase (voir CN 75/1), puis réduit en semialdéhyde glutamique N-acétylé (voir CN 75/2), puis encore transaminé (voir CN 75/3) et désacétylé (voir CN 75/4). Enfin par la voie de l’uréogénèse, l’ornithine sera amidinée en arginine (voir CN 75/5). L’arginine et l’ornithine sont donc des acides aminés non indispensables.
  • Le N-acétyl-glutamate de la matrice mitochondriale est aussi l’effecteur positif de l’uréogénèse. Cet effecteur est produit à partir du glutamate et de l’acétyl-CoA par une enzyme spécifique : la N-acétyl glutamate synthétase.
  • Les acides aminés basiques sont des effecteurs du cycle de l’urée : l’ornithine en inhibant l’arginase, l’arginine en activant la N-acétyl glutamate synthétase.
  • Le N-acétyl glutamate est un activateur de la carbamyl-phosphate synthétase. Le carbamyl-phosphate est un inhibiteur de la glutaminase, de sorte que l’équilibre entre les concentrations de N-acétyl-glutamate et de carbamyl-phosphate régule l’activité des enzymes de l’uréogénèse dans la mitochondrie.
  • Toutes les enzymes du cycle de l’urée sont synthétisées par des gènes dont l’expression est induite par le cortisol. Un régime riche en azote ou un jeûne prolongé peut augmenter de 200 fois la vitesse de synthèse de l’urée par le foie.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
6.1 - Précurseurs de l’oxaloacétate (schéma général)
6.2 - Alanine aminotransférase = ALAT
6.3 - Sérine thréonine désaminase
6.4 - Glycine-amide kinosynthétase
6.5 - Pyruvate carboxylase
6.6 - Asparaginase
6.7 - Aspartate aminotransférase = ASAT
6.8 - Précurseurs de l’α-cétoglutarate (schéma général)
6.9 - Glutaminase
6.10 - Glutamate déshydrogénase
6.11 - Glutamate 5-kinase
6.12 - N-Acétyl glutamate synthétase
6.13 - Arginase
6.14 - Histidine désaminase