Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Composés azotés


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Deuxième multienzyme (I) ; 5-amino-imidazole-ribotide carboxylase

 

 

Image CN_31_1_PICT.jpg
CN 31/1

  • La 5-amino-imidazole-ribotide carboxylase catalyse la condensation d’un ion bicarbonate sur le noyau imidazole. A la différence des autres carboxylations, la réaction se fait sans aide de coenzyme ou de réaction exergonique couplée (ATP). L’ion bicarbonate de cette réaction n’a pas besoin d’être activé en carboxy-biotine.
  • La fixation de gaz carbonique dans une molécule de structure est un évènement très rare dans notre métabolisme, alors qu’il est très fréquent dans le métabolisme des végétaux chlorophylliens (photosynthèse).
  • L’amino-imidazole carboxylase et la SAICAR synthétase qui suit, sont les deux activités d’une autre multienzyme de la voie de synthèse des purines. Le gène de cette multienzyme partage avec l’aminotransférase initiale de la voie le même promoteur et donc sont régulées en même temps. La deuxième multienzyme a une masse de 46 kDa.
  • Dès l’étape suivante, le quatrième atome d’azote des purines sera apporté par l’aspartate (voir CN 31/2).

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable