Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Composés azotés


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Adénylate désaminase

 

 

Image CN_36_1_PICT.jpg
CN 36/1

  • L’adénylate désaminase est une enzyme des muscles squelettiques qui hydrolyse le 5’AMP produit par l’adénylate kinase. Elle produit de l’ammoniaque dans les muscles au cours de l’effort.
  • L’ammoniaque a pour effet de neutraliser l’acide lactique issu de la glycolyse anaérobie. En outre, l’activité de la glutamate déshydrogénase étant faible dans les muscles, l’AMP désaminase sert au catabolisme des acides aminés.
  • L’ammoniaque est excrétée du muscle sous forme de glutamine, mais aussi d’alanine qui sera captée par le foie pour la gluconéogénèse. L’IMP sera repris par la synthèse des nucléotides adényliques pour reformer l’AMP.
  • La succession de synthèse et de dégradation de l’IMP à l’AMP forme le cycle des nucléotides adényliques (voir CN 36/2) qui aboutit à l’hydrolyse du GTP et à la production d’ammoniaque (voir CN 36/3).

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable