Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Composés azotés


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Troisième multienzyme (II) ; IMP cyclohydrolase

 

 

Image CN_31_6_PICT.jpg
CN 31/6

  • La fermeture du deuxième cycle du noyau purine est catalysée par une IMP-cyclohydrolase qui crée la liaison entre un Carbone et un Azote en soustrayant une molécule d’eau. La réaction est réversible.
  • Le produit de cette réaction est composé d’une base azotée à noyau purine, appelée hypoxanthine. L’hypoxanthine associée au β-D-ribose constitue un nucléoside : l’inosine. L’inosine estérifiée par un phosphate en 5’ du ribose est un nucléotide : l’inosine monophosphate ou IMP.
  • L’IMP cyclohydrolase et l’AICAR formyl transférase qui précède sont les deux activités de la troisième multienzyme de la voie métabolique. Cette dernière multienzyme a une masse de 65 kDa.
  • L’IMP est un carrefour métabolique qui conduit soit à la synthèse de l’ATP ou à celle du GTP, soit à la dégradation des purines en acide urique.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable