médecine
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Composés azotés

Plan du cours

Objectifs

I - Le métabolisme de l’azote

1 - Métabolisme général des acides aminés

2 - Uréogénèse

3 - Métabolisme des bases puriques

4 - Métabolisme des bases pyrimidiques

II - Les métabolismes propres des acides aminés

5 - Le métabolisme des radicaux monocarbonés

6 - Le métabolisme des acides aminés glucoformateurs

7 - Le métabolisme des acides aminés soufrés

8 - Le métabolisme des acides aminés branchés et de la lysine

9 - Le métabolisme des acides aminés aromatiques

III - Les autres molécules azotées

10 - Métabolisme des porphyrines

11 - Métabolisme de la créatine


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie I - Le métabolisme de l’azote
Chapitre 3 - Métabolisme des bases puriques

 

3.2 - Cycle long, cycle court

 

Image CN_28_PICT.jpg
CN 28

  • Chez l’Homme, la biosynthèse des purines est destinée à produire les nucléotides qui sont les substrats des polymérases d’acides nucléiques ou les coenzymes transporteurs d’énergie.
  • L’HGPRTase et l’APRTase participent aussi à cette synthèse en réactivant les nucléosides ou les bases puriques qui proviennent de la digestion des acides nucléiques.
  • Chez les Oiseaux, la biosynthèse des purines est la voie principale d’élimination de l’Azote (uricotéliques). Dans cette classe d’animaux la voie métabolique conduit directement à l’acide urique sans passer par l’adénine ou la guanine : on parle alors de cycle court du métabolisme des purines (uricogénèse).
  • Lorsque les intermédiaires de cette voie sont utilisés pour faire la synthèse de nucléotides adényliques ou guanyliques, qui sont ensuite incorporés dans la structure primaire des acides nucléiques, on parle de cycle long du métabolisme des purines.
  • Dans des circonstances pathologiques (goutte), on voit s’activer le cycle court chez l’Homme. Physiologiquement l’excrétion d’acide urique est minime (1 à 5 mmol/24h) par rapport à celle de l’urée (300 à 500 mmol/24h).

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
3.1 - Métabolisme des purines
3.2 - Cycle long, cycle court
3.3 - 5-PRPP synthétase
3.4 - 5-PRPP amidotransférase (enzyme-clé)
3.5 - Première multienzyme
3.6 - Formylglycinamide-ribotide amidotransférase
3.7 - Deuxième multienzyme
3.8 - Adénylosuccinate lyase
3.9 - Troisième multienzyme
3.10 - Précurseurs de l’IMP
3.11 - Synthèse des purines (schéma général)
3.12 - Synthèse de l’AMP (bilan)
3.13 - Adénylosuccinate synthétase
3.14 - Adénylosuccinate lyase
3.15 - IMP déshydrogénase
3.16 - XMP amidotransférase
3.17 - Synthèse des nucléotides puriques (schéma général)
3.18 - Adénine Phospho-Ribosyl Transférase
3.19 - Hypoxanthine-Guanine PhosphoRibosyl Transférase = HGPRTase
3.20 - Ribonucléotide réductase
3.21 - Xanthine déshydrogénase
3.22 - Schéma de l’uricogénèse
3.23 - Excrétion de l’Azote