Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Composés azotés


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Uroporphyrinogène III cosynthétase

 

 

Image CN_96_3_PICT.jpg
CN 96/3

  • L’action de l’uroporphyrinogène I synthétase en présence de l’uroporphyrinogène III cosynthétase conduit à un produit différent.
  • L’uroporphyrinogène III cosynthétase est également présente dans le cytoplasme des hépatocytes. Elle est thermolabile (détruite par la chaleur à 60°C).
  • La présence des deux enzymes conduit encore à la polymérisation du porphobilinogène en α-hydroxyméthylbilane. L’intervention de la cosynthétase aboutit à un retournement du quatrième noyau, avant la cyclisation qui aboutit à l’uroporphyrinogène III et aux autres porphyrines de la série III (série caractérisée par l’inversion des deux substituants du quatrième noyau).
  • L’uroporphyrinogène III perd ensuite ses radicaux acétyl, décarboxylés en méthyl (voir CN 96/4).

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable