Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Composés azotés


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Histamine

 

 

Image CN_05_1_PICT.jpg
CN 05/1

  • L’histamine est un dérivé de l’histidine, par décarboxylation.
  • L’histamine est produite par les mastocytes
  • Elle active la production de l’acide chlorhydrique dans le suc gastrique.
  • Elle est responsable des manifestations allergiques et inflammatoires : vasodilatations artérielles, œdèmes, bronchoconstriction, etc... Dans le système nerveux, l’histamine joue aussi un rôle de neurotransmetteur.
  • L’histamine est reconnue par deux types de récepteurs les récepteurs H1 de l’estomac et les récepteurs H2 des manifestations allergiques. Les inhibiteurs respectifs de ces deux types de récepteurs sont employés en thérapeutique (antihistaminiques).
  • Le catabolisme de l’histamine est dû à une histaminase.
  • D’autres amines sont produites par les différentes décarboxylases à partir des acides aminés : acide γ-aminobutyrique (GABA), putrescine, cadavérine, catécholamines, sérotonine, mélatonine.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable