Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Biologie Moléculaire

Plan du cours

Objectifs PAES commun DHU Paris-Est

I - La structure des acides nucléiques

1 - Molécules simples

2 - Les acides nucléiques

II - Biosynthèse des macromolécules

3 - DNA Définitions

4 - La transcription

5 - La traduction

6 - La réplication

7 - La réparation

III - Les événements génétiques

8 - Substitutions

9 - Mutations

10 - Insertions - délétions

11 - Transpositions

IV - L’évolution

12 - Divergence

13 - Familles de gènes

V - Le DNA au laboratoire

14 - Méthodes d’étude


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Biosynthèse des macromolécules
Chapitre 7 - La réparation

 

7.9 - Coupure du double brin

 

Image BM_62_1_PICT.gif
BM 62/1

  • La rupture totale de la double hélice, coupure des deux brins, nécessite un mécanisme de réparation grâce à la recombinaison avec un autre brin de DNA (recombinaison homologue).
  • Les deux extrémités double brins sont protégées par des protéines. Seule une 5’exonucléase va digérer les deux brins avec une extrémité 5’phosphate libre.
  • Les extrémités simple brins ainsi dégagées vont trouver à se recombiner avec une séquence homologue (séquence répétée, dupliquée ou séquence homologue de l’autre chromosome).
  • A partir des extrémités 3’OH libres de l’ADN lésé (vert sur la figure) la DNA polymerase β va resynthétiser des séquences grâce au modèle que constitue les séquences homologues du brin intact.
  • Après que la DNA ligase ait fermé les brèches simples brins, il en résulte un « hétéroduplex » avec deux jonctions Holliday.
    La coupure des jonctions entre les deux brins libère les deux doubles hélices reconstituées.
  • Comme les séquences homologues ne sont pas parfaitement identiques, il reste des mésappariements. La réparation de ces mésappariements aboutit à des doubles hélices normalement hybridées.
  • Toutefois des fragments de ces doubles hélices sont issus du même modèle homologue dans les deux hélices et les séquences qui se trouvent dans ces zones sont maintenant identiques : les gènes qui s’y rencontrent éventuellement, s’ils étaient hétérozygotes, deviennent homozygotes : c’est la perte d’hétérozygotie.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
7.1 - Réparation
7.2 - Systèmes de réparation du DNA
7.3 - Bases endommagées
7.4 - Excision de base
7.5 - Mésappariements
7.6 - Transmission du mésappariement
7.7 - Excision de fragment long
7.8 - Modèle Holliday
7.9 - Coupure du double brin
7.10 - Crossing-over