Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Biologie Moléculaire

Plan du cours

Objectifs PAES commun DHU Paris-Est

I - La structure des acides nucléiques

1 - Molécules simples

2 - Les acides nucléiques

II - Biosynthèse des macromolécules

3 - DNA Définitions

4 - La transcription

5 - La traduction

6 - La réplication

7 - La réparation

III - Les événements génétiques

8 - Substitutions

9 - Mutations

10 - Insertions - délétions

11 - Transpositions

IV - L’évolution

12 - Divergence

13 - Familles de gènes

V - Le DNA au laboratoire

14 - Méthodes d’étude


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Biosynthèse des macromolécules
Chapitre 5 - La traduction

 

5.3 - Signifiants

 

Image BM_39_PICT.jpg
BM 39

  • Le « langage » nucléique s’écrit avec 4 lettres.
  • Le « langage » protéine s’écrit avec 20 termes correspondant aux 20 acides aminés, plus des ponctuations de début et de fin de message.
  • Si une lettre nucléique se traduisait par un acide aminé, il ne pourrait y avoir que 4 acides aminés.
  • En groupant les lettres nucléiques en « mots » de 2 lettres on pourrait avoir 16 mots, mais cela ne permettrait de coder que 16 acides aminés.
  • En groupant les lettres nucléiques en « mots » de 3 lettres on peut avoir 64 mots, ce qui permet d’exprimer les 20 acides aminés et des ponctuations.
  • Le code génétique est donc fondé sur des mots de trois lettres : les codons.
  • Il y a plus de codons dans le code génétique que d’acides aminés et de ponctuations dans les protéines, il y aura donc plusieurs codons traduits par le même acide aminé (homonymes). Ces homonymies représentent une perte d’information entre le langage nucléique (64 signifiants) et le langage protéique (21 signifiants), c’est pour cela qu’on dit que le code génétique est dégénéré.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
5.1 - Traduction
5.2 - Expression d’un gène
5.3 - Signifiants
5.4 - Codon
5.5 - Code génétique
5.6 - Code génétique
5.7 - Code dégénéré
5.8 - Ribosome eucaryote
5.9 - Polyribosome
5.10 - RNA de transfert (trèfle)
5.11 - RNA de transfert (ruban)
5.12 - Activation d’un acide aminé
5.13 - Sérine tRNA synthétase
5.14 - Cystéine tRNA synthétase
5.15 - Initiation de la traduction
5.16 - Cadre de lecture
5.17 - Elongation de la traduction
5.18 - Incorporation d’un acide aminé
5.19 - Transfert du peptide
5.20 - Translocation des codons
5.21 - Liaisons riches en énergie
5.22 - Terminaison de la traduction
5.23 - Signal-peptide
5.24 - Polyribosomes liés
5.25 - Carboxylation de l’acide glutamique
5.26 - Modifications post-traductionnelles