Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Biologie Moléculaire

Plan du cours

Objectifs PAES commun DHU Paris-Est

I - La structure des acides nucléiques

1 - Molécules simples

2 - Les acides nucléiques

II - Biosynthèse des macromolécules

3 - DNA Définitions

4 - La transcription

5 - La traduction

6 - La réplication

7 - La réparation

III - Les événements génétiques

8 - Substitutions

9 - Mutations

10 - Insertions - délétions

11 - Transpositions

IV - L’évolution

12 - Divergence

13 - Familles de gènes

V - Le DNA au laboratoire

14 - Méthodes d’étude


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie I - La structure des acides nucléiques
Chapitre 2 - Les acides nucléiques

 

2.9 - Surenroulement

 

Image BM_12_PICT.jpg
BM 12

  • Lors de la transcrition ou de la réplication, l’hélice du DNA est ouverte par une topoisomérase (hélicase) qui permet aux enzymes l’accès au brin modèle.
  • Le fait de séparer les bases complémentaires et les deux brins de la double hélice sur plusieurs dizaines de nucléotides se traduit par un resserrement des tours d’hélice de part et d’autre de la boucle ainsi ouverte.
  • Ce surenroulement nécessite l’intervention d’une topoisomérase qui va desserrer les tours d’hélice en coupant un brin ou les deux brins du DNA, puis en les faisant tourner l’un autour de l’autre jusqu’à revenir à 10 nucléotides par tour d’hélice.
  • Des protéines de stabilisation du DNA simple brin viennent se fixer sur la partie déroulée pour protéger la molécule.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
2.1 - Acide ribonucléique
2.2 - Les extrémités 5’ et 3’ d’un acide nucléique
2.3 - Structure secondaire du RNA
2.4 - Acides ribonucléiques
2.5 - Acide désoxyribonucléique
2.6 - La double hélice (modèle rubans)
2.7 - La double hélice (travers)
2.8 - La double hélice (axe)
2.9 - Surenroulement
2.10 - Nucléosome
2.11 - Fibre de chromatine
2.12 - Condensation et hydrolyse des nucléotides
2.13 - Complémentarité des bases