Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Biologie Moléculaire

Plan du cours

Objectifs PAES commun DHU Paris-Est

I - La structure des acides nucléiques

1 - Molécules simples

2 - Les acides nucléiques

II - Biosynthèse des macromolécules

3 - DNA Définitions

4 - La transcription

5 - La traduction

6 - La réplication

7 - La réparation

III - Les événements génétiques

8 - Substitutions

9 - Mutations

10 - Insertions - délétions

11 - Transpositions

IV - L’évolution

12 - Divergence

13 - Familles de gènes

V - Le DNA au laboratoire

14 - Méthodes d’étude


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie IV - L’évolution
Chapitre 13 - Familles de gènes

 

13.2 - Gènes des β-globines

 

Image BM_78_PICT.jpg
BM 78

  • Plusieurs gènes existent pour exprimer les chaînes d’acides aminés qui constituent l’hémoglobine : α-globines sur le chromosome 16 et β-globines sur le chromosome 11. Sur ce dernier chromosome il existe cinq gènes exprimés successivement au cours du développement de l’individu dans les hémoglobines embryonnaires, fœtales et adultes.
  • L’ensemble des cinq gènes constitue un groupe de gènes (cluster). Les cinq gènes sont dérivés dans l’évolution à partir d’un gène ancestral unique (chez les Invertébrés) par duplications successives.
  • Le gène ε-globine est à l’extrémité 5’ du groupe de gènes. Après un long intergène, on rencontre les deux gènes des γ-globines (γ-Gly et γ-Ala). Dans l’intergène suivant se trouve un pseudogène η-globine, qui n’est plus exprimé. Enfin vers l’extrémité 3’ se rencontrent successivement les deux gènes exprimés chez les adultes δ-globine et surtout β-globine.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
13.1 - Famille de gènes
13.2 - Gènes des β-globines
13.3 - Famille des β-globines