médecine
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Biologie génique

Plan du cours

Objectifs

I - Enzymes agissant sur les acides nucléiques

1 - Phosphorylation - déphosphorylation

2 - Les polymérases

3 - Les ligases

4 - Les isomérases

5 - Les nucléases

6 - Autres enzymes

II - Préparation des acides nucléiques

7 - Extraction et purification

8 - Synthèse des polynucléotides

9 - Caractérisation des acides nucléiques

III - Caractérisation des événements génétiques

10 - Mutations

11 - Expression

IV - Le génie génétique

12 - Mutagénèse

13 - Transposition - recombinaison

14 - Construction de vecteurs

15 - Transgénèse


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Préparation des acides nucléiques
Chapitre 9 - Caractérisation des acides nucléiques

 

9.21 - Séquençage : image du gel

 

Image BG_74_PICT.jpg
BG 74

  • Le gel de séquençage est un gel de polyacrylamide très fin dans lequel migrent des fragments d’acides nucléiques incolores, marqués à leur extrémité 3’ par un didésoxynucléotide fluorescent (ddN*). Le laser émet une lumière d’excitation qui passe à travers le gel et les ddN* excités réémettent une lumière d’une longueur d’onde plus grande spécifique de chaque ddN*, qui sera lue par une caméra à quatre longueurs d’onde différentes, chacune spécifique d’un des quatre didésoxynucléotides. La caméra enregistre donc en fonction du temps l’intensité de la lumière émise par le gel dans les quatre longueurs d’onde.
  • Afin de permettre de suivre la progression de l’électrophorèse sur l’écran, l’ordinateur construit une image virtuelle du gel : le gel y est représenté avec des taches de couleurs différentes pour les quatre ddN* (vert pour A, jaune pour G, bleu pour C et rouge pour T) et d’intensité proportionnelle à la lecture du gel. Cette image virtuelle est assez longue pour représenter toute l’électrophorèse ; les fragments les plus rapides qui sont depuis longtemps passés dans la cuve de l’anode, sont toujours visibles en haut de l’image pendant que le bas de l’image représente les fragments qui parviennent réellement au même moment à l’endroit du gel où se fait la lecture.
  • Cette image permet de guider (tracking) la lecture du tracé de chaque puits de dépôt, même si celui-ci n’a pas migré dans le gel en parfaite ligne droite.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
9.1 - Principaux oligonucléotides
9.2 - Spectres UV des bases nucléiques
9.3 - Spectre UV des acides aminés
9.4 - Dosage des acides nucléiques
9.5 - Electrophorèse des acides nucléiques
9.6 - Sonde nucléique (définition)
9.7 - Hybridation d’une sonde
9.8 - Calcul de la Tm
9.9 - Southern blot
9.10 - Drépanocytose (anémie falciforme)
9.11 - Marquage : nick translation
9.12 - Marquage : random priming
9.13 - Marquage : terminal transferase
9.14 - Marquage : polynucléotide kinase
9.15 - Didésoxyadénosine triphosphate
9.16 - Réaction de séquence
9.17 - Séquençage de l’ADN
9.18 - Séquençage : dye primers
9.19 - Séquençage : dye terminators
9.20 - Gel de séquence
9.21 - Séquençage : image du gel
9.22 - Séquençage : analyse de l’image
9.23 - Séquençage : analyse de l’image
9.24 - Promoteur : foot printing
9.25 - Dosage d’ARN : PCR quantitative
9.26 - Dosage d’ARN : protection à la RNase