Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

TP d’anatomie pathologique

Sommaire

Les auteurs

Programme des séances de TP

1 - Pathologie vasculaire

2 - Inflammation (I)

3 - Inflammation (II)

4 - Tumeurs bénignes

5 - Tumeurs malignes (I)

6 - Tumeurs malignes (II)


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


TP 6 - Tumeurs malignes (II)

 

6.2 - Léiomyosarcome utérin

 

Cette tumeur maligne du tissu musculaire lisse a pour siège le corps utérin dans l’exemple choisi

6.2.1 Diagnostic d’organe

La cavité utérine est tapissée par l’endomètre avec des glandes et un chorion cytogène. Cette muqueuse repose sur le myomètre, épaisse couche musculaire lisse qui est revêtue en grande partie par la séreuse péritonéale.

6.2.2 Diagnostic de lésion

La tumeur occupe, au sein du myomètre, un foyer mal limité où l’on observe :

  • une grande densité cellulaire (grand nombre de noyaux) bien supérieure à celle du myomètre normal.
  • des cellules groupées en faisceaux orientés en tous sens, cellules allongées, fusiformes, à noyaux irréguliers hyperchromatiques et de taille inégale, parfois monstrueux, à cytoplasme allongé, éosinophile plus ou moins bien visible selon les faisceaux.
  • des mitoses
  • parfois quelques lacunes vasculaires : cavités remplies de sang, bordées directement par les cellules tumorales, sans endothélium.
  • parfois des foyers de nécrose intrasarcomateux.

Image leiomyosarcome4V.jpg
Figure 54 Leiomyosarcome utérin (grossissement moyen)
Prolifération tumorale d’architecture fasciculée

Image leiomyosarcome2legV.jpg
Figure 55 Leiomyosarcome utérin (fort grossissement)
Cellules tumorales fusiformes de taille inégale
Présence de mitoses anormales (flèche)

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
6.1 - Adénocarcinome colique
6.2 - Léiomyosarcome utérin
6.3 - Lymphome non hodgkinien ganglionnaire
6.2.1 - Diagnostic d’organe
6.2.2 - Diagnostic de lésion