Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

TP d’anatomie pathologique

Sommaire

Les auteurs

Programme des séances de TP

1 - Pathologie vasculaire

2 - Inflammation (I)

3 - Inflammation (II)

4 - Tumeurs bénignes

5 - Tumeurs malignes (I)

6 - Tumeurs malignes (II)


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


TP 3 - Inflammation (II)

 

3.2 - Tuberculose chronique pulmonaire

 

C’est une forme de tuberculose chronique siégeant dans les poumons.

3.2.1 Diagnostic d’organe

Le poumon est identifié par ses alvéoles, cavités juxtaposées normalement vides, et par ses axes bronchiques et vasculaires. On note parfois la présence d’un pigment anthracosique noirâtre dans les cloisons conjonctives.

Image poumon1legV.jpg
Figure 20 Poumon normal (faible grossissement)
Alv : alvéole
B : bronche

3.2.2 Diagnostic de lésion

A faible grossissement : les lésions tuberculeuses se caractérisent par l’existence d’un ou plusieurs foyers roses, clairs, entourés d’une couronne basophile de tissu lymphoïde.

Image BKpulmChr6legV.jpg
Figure 21 Tuberculose chronique pulmonaire (faible grossissement)
Alv : alvéole
L : infiltrat lymphocytaire
FT : follicules tuberculeux contenant de la nécrose caséeuse
SC : sclérose collagène

Image BKpulmChr1legV.jpg
Figure 22 Tuberculose chronique pulmonaire (grossissement moyen)
FT : follicules tuberculeux contenant de la nécrose caséeuse
NC : nécrose caséuse
B : bronche

A plus fort grossissement : les lésions tuberculeuses peuvent comporter des plages de :

  • Des plages de nécrose caséeuse plus ou moins bien limitées, homogènes, anhistes très acidophiles (caséum « cru ») ou des foyers nécrotiques dilacérés renfermant des débris nucléaires (caséum « ramolli »)
  • Des follicules tuberculeux, isolés ou associés à la nécrose : formations arrondies de petite taille, comportant des cellules épithélioïdes faiblement colorées, à limites cytoplasmiques peu visibles et quelques cellules géantes de Langhans à multiples noyaux souvent disposés en couronne à la périphérie du cytoplasme ;
  • Parfois un anneau de sclérose collagène circonscrit la nécrose caséeuse.

Image BKpulmChr2legV.jpg
Figure 23 Tuberculose chronique pulmonaire (grossissement plus fort)
NC : nécrose caséuse
Cep : cellules épithélioïdes
CG : cellules géantes de Langhans
L : lymphocytes

Au total, selon le type de lésion observée, on distingue des stades évolutifs différents dans la tuberculose chronique : tuberculose caséuse pure (au début), tuberculose folliculaire pure ou caséo-folliculaire, tuberculose caséo-fibreuse (plus ancienne).

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
3.1 - Adénite tuberculoïde
3.2 - Tuberculose chronique pulmonaire
3.3 - Aspergillose pulmonaire
3.2.1 - Diagnostic d’organe
3.2.2 - Diagnostic de lésion