Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Anatomie pathologique

Table des matières

1 - L’anatomie pathologique

2 - Anatomie pathologique du système circulatoire

3 - Inflammation

4 - Pathologie tumorale

Glossaire


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 1 - L’anatomie pathologique

 
Retour - Image Infmyocmicro.jpg
Figure 1 Cellules musculaires myocardiques en nécrose de coagulation (infarctus du myocarde)
Les noyaux, en pycnose, de taille réduite (pointes de flèche) sont difficilement distingués des noyaux des polynucléaires qui ont envahi la région nécrosée.
Le cytoplasme des cellules (flèche) est homogénéisé, très coloré par l'éosine.
Coloration : hématéine-éosine.
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
1.1 - Définitions de l’anatomie pathologique
1.2 - Matériel étudié
1.3 - La démarche anatomo-pathologique
1.4 - La recherche et l’anatomie pathologique
1.5 - Généralités : mort cellulaire, renouvellement tissulaire, sénescence, dépots amyloïdes
1.3.1 - La démarche diagnostique et pronostique
1.3.2 - La déontologie
1.4.1 - Les recherches en anatomie pathologique
1.4.2 - L’anatomo-pathologiste et la recherche
1.4.3 - Les collections et banques de tissus
1.5.1 - Mort cellulaire
1.5.2 - Renouvellement cellulaire
1.5.3 - Vieillissement et Sénescence
1.5.4 - Un exemple de dépôt tissulaire anormal : l'amyloïdose (ou amylose)
1.3.1.1 - Cytopathologie
1.3.1.2 - Biopsie, pièce opératoire et autopsie
1.3.1.3 - Le compte-rendu
1.5.1.1 - Nécrose
1.5.1.2 - Apoptose (mort cellulaire programmée ou suicide cellulaire)
1.5.1.3 - Cette distinction est schématique et incomplète
1.5.3.1 - Mécanisme du vieillissement
1.5.3.2 - La cellule âgée
1.5.3.3 - Les tissus les plus susceptibles au vieillissement
1.5.3.4 - Les « vieillissements accélérés »
1.5.4.1 - Introduction
1.5.4.2 - Qu'est ce qu'une substance amyloïde ?