INFORMATIONS
*****
TECHNIQUES
*****
DOSSIERS

 

Radiothérapie en conditions stéréotaxiques

Retour Présentation du Service

L'irradiation cérébrale par minifaisceaux en conditions stéréotaxiques est une méthode mise au point dans les années 60 par Leksell, neurochirurgien de Stockholm. Cette méthode permet de traiter de façon très peu invasive (uniquement pose d'un cadre de stéréotaxie) des lésions intra crâniennes inaccessibles chirurgicalement du fait de leur profondeur ou de leur situation en zone fonctionnelle ou pour des raisons d'ordre général.

C'est une méthode pluridisciplinaire, qui n'a pu être mise en place sans une excellente collaboration entre le service de neurologie du professeur Delattre, les services de neurochirurgie des professeurs Phillipon et Fohano, le service de neuroradiologie du professeur Marsault, et le service de radiothérapie du professeur Baillet.

La technique utilisée dans le groupe Pitié-Salpêtrière est similaire à celle du Joint Center for Radiation Therapy de Boston . Les patients sont traités avec un accélérateur linéaire d'électrons délivrant des Photons de 10 MV (type Saturne 1 de General ElectricTM), un cadre de stéréotaxie de type Leksell (Leksell Model G de la société Elekta InstrumentsTM) fixé sur une potence isocentrique indépendante de la table de traitement sur laquelle repose le corps du patient.

Brièvement décrite la technique consiste en :

- la fixation du cadre de stéréotaxie sur la tête du patient sous anesthésie locale;

- le repérage de la ou des cibles par imagerie IRM ou scanographie, avec injection de produit de contraste;

- le transfert des images, via le réseau, sur le système de calcul de distribution des doses, ISIS, de la société Technologie DiffusionTM;

- la délimitation du volume de chaque cible par contourage de la prise de contraste correspondante. La matrice de voxel fournie par l'imageur peut-être recoupée par des plans quelconques permettant de visualiser la cible dans les plans d'intérêt. Le volume cible contouré peut-être aussi visualisé en 3 dimensions;

- la détermination de la balistique de traitement à l'aide du système ISIS. Cette balistique consiste en la réalisation de 4 à 6 arcthérapies non coplanaires (en utilisant la rotation de la table de traitement) qui convergent vers le centre de chaque volume cible. Les faisceaux utilisés sont des minifaisceaux coniques de section circulaire dont le diamètre au niveau de chaque cible est égale à la plus grande dimension du volume cible. La balistique de traitement est acceptée si pour chaque cible l'enveloppe isodose qui correspond à 70% de la dose au centre de chaque cible englobe parfaitement le volume cible;

- la préparation de la potence et des faisceaux d'irradiation en utilisant un protocole de contrôle de qualité;

- la réalisation du traitement à l'aide de l'accélérateur, en reproduisant la balistique de traitement retenue. Avant le traitement, le patient reçoit une prémédication par corticoïdes et antalgiques.

La dose nécessaire à l'éradication de la lésion est délivrée en une seule fois. La durée d'hospitalisation est en générale de 36 heures incluant les nuits avant et après le traitement.  Les patients qui peuvent bénéficier de cette technique sont des patients valides en bon état général (index de Karnofsky supérieur ou égal à 60), porteurs de lésions uniques ou en nombre inférieur ou égale à 3 et dont la plus grande dimension est inférieure ou égale à 3 cm. Les lésions actuellement traitées sont des malformations artério-veineuses (M.A.V.) inopérables et des métastases. Les indications pourront être étendues à des gliomes ou des méningiomes de petit volume, à des adénomes hypophysaires et à des neurinomes de l'acoustique. La dose protocolaire prescrite à l'isocentre (centre du volume cible) dépend du type de lésion traitée, elle est égale à 20 Gy pour les métastases, et 25 Gy pour les M.A.V.

Publications

Présentation du service Plan d'accès Plan du service Annuaire téléphonique
Radiothérapie en conditions stéréotaxiques Irradiations Conformationnelles Protonthérapie Curiethérapie cérébrale
Curiethérapie HDR-PDR   Autres Sites Web
Dossier médical La Douleur Historique Dossier paramédical

Retour Accueil Radiothérapie Retour Accueil PITIE-SALPETRIERE

Réalisation : Christian BARRET - Texte : Gilbert BOISSERIE