INFORMATIONS
*****
TECHNIQUES
*****
DOSSIERS

La Répercussion de la Formation

Dans un deuxième temps le personnel a conçu des feuilles d’évaluation de La Douleur en s’aidant d’une feuille déjà faite par l’hôpital St Antoine et du contenu des premières réunions de cette formation.
Deux feuilles différentes ont été conçues, une par l’équipe du pavillon A Paré et l’autre par l’équipe du pavillon A Gosset (notre service étant sur deux lieux géographiques).
Des réglettes d’évaluation de La Douleur ont été remises à chaque participant.
 
Courant octobre le Dr Collin a participé à deux staffs (soignants-médecins) pour faire le point sur l’évaluation de La Douleur, elle a rappelé l’existence de la feuille d’évaluation et de la réglette expliquant l’importance de ces deux outils pour une bonne adaptation d’un traitement antalgique.
Un intérêt aussi bref que certain, s’est fait sentir à la suite de cette intervention.
Quelques feuilles ont été correctement remplies, Mr G vu en consultation de La Douleur a été pris en charge par l’unité Grand-Turgot ou il s’est vu interrogé par plusieurs personnes de l’équipe (même qu’il en avait marre..Humour! ), il s’est senti écouté et compris.
 
Me B malade du service de gynécologie, se plaignait au cours de ses séances d’irradiations
de beaucoup souffrir et de ne pas être calmée; la manipulatrice a tout de suite informé un médecin de notre service, qui a demandé que l’on accueille cette patiente pour assurer une bonne prise en charge de La Douleur, dés son arrivée, l’équipe soignante a évalué sa Douleur avec les deux outils et le traitement a pu être mis en route.
 
Même cas de figure pour madame G; venant du service de neuro-chir, cette dernière a beaucoup apprécié la chaleur et l’écoute de l’équipe, leur disant “depuis un mois que je suis à l’hôpital, c’est la première fois que l’on m’écoute“
 
Malgré ces cas, il est regrettable que l’évaluation de La Douleur ne soit pas un acte systématique dès l’arrivée du patient.
D’où la mise en route de deux réunions de resensibilisation pour tout le personnel y compris l’équipe de nuit pour laquelle les intervenants sont venus sur leurs horaires.
Au cours de ces réunions les intervenants ont essayé de connaître les raisons de la non mise en route de la fiche d’évaluation et la non utilisation de la réglette d’évaluation.
Les motifs invoqués ont été : c’était les vacances..., nous n’étions pas nombreux, ce n’est pas facile, on n’était pas au courant... nous n’y avons pas pensé; pourquoi deux feuilles différentes ?
On ne pense pas à la réglette.....!!!!
 
Le docteur Patte leur a fait comprendre l’importance de la réglette pour la bonne évaluation de La Douleur, pour soulager (soulager ou traiter ) efficacement La Douleur, il faut que la réglette ait la même place que l’APPAREIL à TA ou que le thermomètre.
 
D’un commun accord nous décidons de faire une feuille unique d’après les deux feuilles existantes (celle-ci fut réalisée par deux cadres )
 
Dans un même temps un deuxième projet a débuté “la transmission ciblée”, nous demandant aussi beaucoup d’investissement, d’ou la non utilisation de la nouvelle feuille d’évaluation .
Au cours de ce projet la création d’un diagramme et la détermination de cibles ont fait apparaître l’efficacité de la formation sur La Douleur, en effet une des premières cibles mentionnées est La Douleur et dans le diagramme la grille d’EVA tient une place importante.
   

Page suivante Page précédente

La Page de Garde Les Généralités
Le vécu du Manipulateur L'intervention de la Kinésithérapeute
L'intervention de la Diététicienne Le vécu en Soins Infirmiers
Le Déroulement de la Formation La répercussion de la Formation
La Conclusion Les Nouveautés

 

Réalisation : Christian BARRET